Qu’est-ce qu’une assurance habitation pour une colocation ?

expert_assurance habitation

Souscrire à une assurance habitation est une étape indispensable pour tout nouveau locataire. Cependant, certaines personnes peuvent se sentir un peu perdues face au processus, surtout quand il s’agit de la première fois. De plus, de nombreux locataires novices font de la colocation, ce qui peut sembler encore plus compliqué. Mais n’ayez crainte, notre équipe a rassemblé, dans cet article, tout ce que vous devez savoir à propos de l’obtention d’une assurance habitation pour une colocation.

L’assurance habitation : c’est quoi ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’une assurance habitation est un contrat permettant de protéger tout locataire contre les risques locatifs au minimum. Il est indispensable, en effet, la loi exige qu’il soit donné au propriétaire au moment de la signature du bail. Il peut être plus extensif et couvrir, en plus de la base, qui consiste à assurer les dégâts engendrés par des incendies, des inondations et des explosions, aux :

  • Vols et les cambriolages ;
  • Séismes ;
  • Mouvements de terrain ;
  • Bris de glace ;
  • Tempêtes.

L’assurance habitation, en cas de colocation, est-elle obligatoire ?

Que ce soit une maison ou un appartement, une location, seul ou à plusieurs, la loi oblige tous les locataires à souscrire à une assurance pour garantir les risques et dommages de l’appartement dans lequel ils vivent. Dans la cas d’une colocation, le bailleur demandera, lors de la signature du bail, un document qui représente une attestation d’assurance habitation.

Dans le cas d’une colocation, vous serez obligé de réaliser une souscription à une assurance habitation, avec comme option minimum, une garantie de risques locatifs qui couvrent les dommages et intérêts lors des sinistres, notamment : les incendies, les dégâts des eaux et d’explosion. Il est également important de souscrire à une garantie de responsabilité civile.

Si vous voulez bénéficier de toutes les garanties possibles, une assurance multirisques habitation est nécessaire. Dans ce contrat, vous trouverez, d’une part, la garantie des dommages causés aux biens et aux tiers. Celle-ci permet de protéger le logement en tant que tel, ainsi que tous les biens immobiliers qu’on retrouve. Elle vous permettra aussi, d’être couvert contre les catastrophes naturelles, notamment les dégâts d’eaux, les catastrophes naturelles, etc.

Les différences, en cas de colocation

Il n’y a pas vraiment de différences marquées entre une assurance habitation concernant un logement à un locataire ou à plusieurs. Elle reste obligatoire dans les deux cas, et remplit le même rôle. Les garanties sont d’ailleurs identiques. On peut cependant considérer que le contrat est encore plus important en cas de colocation, et ce, en raison du fait qu’il assure une entente préalable entre les différents parties, en cas de sinistres.

Vous bénéficiez de deux options. Vous pouvez opter pour des souscriptions individuelles pour chaque individu dans l’habitation, ou pour un seul contrat regroupant les signatures de tous les colocataires. Il faut garder en tête que dans le cas de ce dernier, il faudra le modifier dans l’éventualité qu’un des locataires cesse de vivre dans le logement.

Comment choisir son assurance habitation colocataire ?

Face au choix d’assurances qu’on peut retrouver sur le Net, il est souvent délicat de choisir la bonne assurance habitation. Que vous choisissez de souscrire ensemble sur le même contrat ou séparément, il faut penser à simplifier les démarches en optant pour la meilleure assurance habitation. Plusieurs critères sont à prendre en compte afin de faire le bon choix, les voici ci-dessous :

  • Le montant de la primes d’assurance habitation ;
  • Les différentes formules proposées ainsi que leur garantie de base (incendie, vol, vandalisme, dégâts des eaux, bris de glace ou catastrophes naturelles) ;
  • Les franchises incluses et les exclusions de garanties ;
  • Les garanties optionnelles, surtout pour la formule multirisques : dommages électriques, assurance scolaire, garantie piscine ou jardin, etc.

Quelles sont les conditions du bail de location ?

Avant de vous engager, il est important de prendre conscience de certaines notions afin d’éviter toutes les déconvenues en cas de mésententes, par exemple : un loyer impayé, des sinistres ou encore le départ d’un colocataire.

Parmi les différentes conditions, nous avons la clause de solidarité qui responsabilise tous les locataires du paiement du loyer. Ainsi, si l’un des locataires ne paye pas, il est dans l’obligation des autres locataires de couvrir le loyer manquant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *