Conseils et astuces pour mieux vendre un terrain

vendre un terrain

Évidemment, la vente d’un terrain peut être une bonne affaire à condition que les critères de vente soient bien respectés. Ainsi, pour vendre un terrain rapidement et à juste prix, il faudra avant tout passer par plusieurs étapes. Nos conseils et astuces pour réussir à coup sûr la vente de son terrain.

Assurer les étapes clés pour vendre un terrain

Avant de se lancer dans un projet de vente de terrain, certaines démarches sont décisives.

Déterminer le type de terrain à vendre

En premier lieu, il est important de savoir au préalable le type de terrain à vendre. Notamment, parmi les démarches pour vendre un terrain, cette première étape est importante afin de jauger la valeur du bien en question. Pour cela, il est conseillé de se rendre à la mairie pour consulter le plan local d’urbanisme et le plan d’occupation des sols.

En fait, ces documents, établissant les règles d’urbanisme, permettent d’étudier la faisabilité de son projet. Car il est à noter que le prix de vente d’un terrain est déterminé en fonction du type de celui-ci. Du coup, le prix d’un terrain constructible est différent de celui d’un terrain agricole.

Faire appel à un géomètre expert

Effectivement, pour réussir à vendre un terrain plus rapidement et efficacement, il est surtout conseillé de recourir à un géomètre expert. C’est la personne la plus compétente pour mettre en œuvre son projet de vente. Le géomètre prend des dispositions vis-à-vis du PLU et des besoins du vendeur. Autrement dit, il saura effectuer un relevé de la surface concernée par la vente.

Une fois la surface relevée, cet expert réalisera ensuite un bornage en vue d’assurer une garantie de la surface au futur acheteur. Bref, la principale fonction d’un expert géomètre est de mettre en œuvre l’ensemble des démarches administratives nécessaires et ceci jusqu’à l’établissement du document d’arpentage.

Mettre au point les démarches plus stratégiques pour mieux vendre

Après avoir effectué les premières démarches, il ne reste plus qu’à estimer le juste prix du terrain et de le valoriser pour pouvoir procéder à sa mise en vente.

Estimer le juste prix de son terrain

Bien sûr, nombreux sont les paramètres qui déterminent l’estimation du prix de vente d’un terrain. C’est pourquoi, afin que ce dernier ne soit pas sous-estimé ou surestimé, le recours à des professionnels est également conseillé. Pour cela, il y a le choix entre un agent immobilier, un expert foncier, ou un notaire.

En confiant la tâche à ces professionnels de l’immobilier, on peut être sûr d’avoir une estimation correcte du prix de son bien. Car ils sauront en mesure de déterminer la valeur du terrain selon les caractéristiques, l’environnement, les avantages et les limites de ce dernier vis-à-vis des terrains environnants.

Assurer la viabilisation et établir les dossiers nécessaires à la vente

Une valorisation d’un terrain implique l’étude de sa viabilisation. Cette opération consiste à raccorder le terrain aux réseaux de gaz ou d’assainissement, d’eau, et d’électricité. Entre autres, la viabilisation est un facteur déterminant pour convaincre les acheteurs. En principe, le coût relatif à l’opération de viabilisation est valorisé entre 5 000 et 15 000 €.

Une fois toutes les démarches pour vendre le terrain effectuées, il est temps de passer à la vente proprement dit. Pour cette étape, il faut réunir les dossiers jugés utiles : un procès-verbal de bornages, un titre de propriété, les diagnostics techniques, etc. À ce sujet, les services d’une agence immobilière peuvent accélérer le processus de vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *